FAQs

Est-il bon de donner des carottes?

Une ou deux carottes par jour, comme friandise, est parfaitement acceptable. C'est une idée fausse que donner des carottes fraîches apportera au cheval beaucoup de sucre. En fait, les carottes contiennent 88% d'eau et ne fournissent qu'environ 4 g de sucre chacune. Si vous préférez donner une friandise plus nutritive à votre cheval ou à votre poney, nous vous recommandons de donner Dodson & Horrell Equi-Bites. Ce sont de délicieuses friandises et ont l'avantage d’apporter une gamme complète de vitamines et de minéraux, ce qui permet de s'assurer que les besoins en nutriments de vos chevaux sont satisfaits.

Combien d'aliments peut-on donner en un seul repas?

L'estomac du cheval est très petit par rapport au reste du système digestif. En conséquence, donner trop d’aliment peut augmenter le risque de problèmes tels que les coliques. Vous ne devez pas donner plus de 500g / 100kg de poids vif par repas. Par exemple, un cheval de 500 kg devrait avoir un maximum de 2,5 kg de nourriture par repas.

Rappelez-vous que ce montant comprend tout dans le seau; l'aliment concentré, les fibres, betterave à sucre, etc. Dans certains cas, la taille du repas peut être encore plus petite, par exemple, les chevaux et les poneys ayant le syndrome de Cushing (PPID) peuvent nécessiter de très petits repas réguliers.

Comment puis-je garder mon cheval hydraté?

Le corps contient 60-70% d'eau et cette eau joue un rôle essentiel dans le transport des cellules sanguines et des nutriments autour du corps. L'eau dans le corps est également importante pour la thermorégulation - pendant l'exercice, la sueur, qui s'évapore de la surface de la peau, nous aide à rester frais. La sueur contient également des électrolytes dont le sodium, le chlorure, le potassium, le calcium et le magnésium. Ces électrolytes jouent un rôle important dans la fonction nerveuse et musculaire.

Les effets de la déshydratation

Perte de poids corporel
(%)

Résultat de la perte d'eau sur le corps

Cliniques en médecine sportive 13, 235-246 (1994)

0%

Régulation et performance de la chaleur normale

1% La soif est stimulée, la performance commence à diminuer
2% Diminution de la régulation de la chaleur, dégradation de la performance
3% Diminution continue de la performance, diminution de l'endurance musculaire
4% 20-30% de diminution de performance, des étourdissements se produisent
5% Maux de tête, irritabilité, nausées, fatigue
6%  Faiblesse, perte grave de thermorégulation, accélération de rythmes cardiaques
7% Collapse

La déshydratation se produit lorsque vous ou votre cheval avaient perdus des quantités excessives d'eau et d'électrolytes.

Si vous devenez déshydraté, vous remarquerez peut-être que vous vous sentez étourdi, que vous ne pouvez pas vous concentrer ou même vous sentir malade. Pour votre cheval, les signes de déshydratation peuvent inclure une diminution de l'appétit, un risque accru de coliques et une réduction de la performance athlétique. C'est incroyable combien de sueur votre cheval peut produire; Par exemple, après une course d’obstacle, les chevaux peuvent perdre 15 à 20 litres de sueur et un cheval d'endurance pourrait perdre le double lors d'une course! Il peut être difficile de surveiller combien votre cheval transpire et le test de pincement de la peau est très inexact. Cependant, une bonne façon d'estimer les pertes de liquides est d'utiliser une bande de pesée. Il est généralement admis que 90% de la perte de poids d'un cheval après l'exercice est due à la transpiration et 1 kg de poids vif équivaut à environ 1 litre d’eau. À la suite d'une recherche initiale sur 100 chevaux au Warwickshire College, notre mètre-ruban scientifiquement validé a été utilisé pour mesurer les pertes de poids corporelles postérieures à Burghley Horse Trials. Les pertes d’eau et d'électrolyte doivent être remplacées pour éviter la déshydratation. Il ne vous suffit pas de boire une bouteille d'eau ou d'offrir de l’eau à votre cheval après l'exercice pour vous réhydrater correctement car le corps ne peut se réhydrater sans d'électrolytes. Boire une boisson sportive qui contient des électrolytes vous aidera à réhydrater et à reconstituer toute perte. De même, si votre cheval perd plus de 10 kg de poids corporel après le travail, vous devrez le supplémenter en Electrolyte tel que Dodson & Horrell Electrolytes.

Combien de temps avant l'exercice dois-je nourrir mon cheval?

Nous recommandons généralement de laisser au moins 90 minutes entre l'alimentation d'un aliment concentré et l'exercice de votre cheval. Cela permet aux aliments de passer normalement dans l'estomac et dans l'intestin grêle, en minimisant le risque d'étranglement ou de colique. Il est généralement bon de donner du foin ou du haylage, jusqu'à ce que vous commenciez à le seller.

Une exception à cette règle est l'alimentation de la paille de luzerne avant l'exercice pour fournir un apport de fibres dans l'estomac et réduire l'acide gastrique 'éclaboussures' sur la muqueuse squameuse sensible. Nous vous recommandons de nourrir une demi-balle de paille de luzerne une demi-heure avant l'exercice dans ce cas, en particulier si votre cheval a un estomac sensible ou doit effectuer un travail intense.

Comment puis-je aider mon cheval à développer sa ligne du dessus?

La ligne du dessus sur les chevaux est utilisée pour décrire la couverture musculaire au sommet du cou, du dos et des quarts arrière du cheval. Les muscles du haut prédominants sont le rhomboideus, le splenius, le trapèze, le longissimus dorsi et les muscles glutéaux qui permettent au cheval de recueillir et d'étendre le cou, de soulever l'épaule et le coup droit, fléchir le dos et engager les pattes postérieures. Il est important que la différence entre la graisse et le muscle dans le cou soit claire, pour ce faire les propriétaires devraient sentir la graisse corporelle en utilisant leurs mains sur le cheval.
La seule façon de développer des muscles ce sont des exercices appropriés et en fournissant un soutien alimentaire essentiel; Aucune méthode ne fonctionnera seule. Un mythe urbain est que la graisse peut être transformée en muscle, mais ce n'est malheureusement pas le cas. Le muscle a une capacité énorme à répondre à l’exercice, les fibres musculaires ayant besoin de s’étirer et de fabriquer de nouvelles cellules afin de se développer. Les petits exercices simples ont très peu d'effet sur la forme physique d'un cheval, nous devons donc entraîner les muscles à travers des exercices répétés pour améliorer la forme physique. Bien qu'il soit tentant d’en faire trop avec les nouveaux exercices de remise en forme de votre cheval, il est important d'obtenir un juste équilibre entre la forme physique et les blessures.
Assurez-vous de donner à votre cheval le temps de se reposer et de récupérer entre les sessions d’exercices pour permettre la récupération musculaire et ne pas augmenter l'intensité de l'exercice soudainement. Pour encourager le développement musculaire, un programme de musculation devrait être lancé, avec des exercices spécifiques pour cibler les groupes musculaires clés et engager les muscles correctement.
Assurez-vous que votre cheval fonctionne activement et correctement, même lorsqu'il s'agit d'un short hack pour favoriser un développement musculaire correct. L'un des moyens les plus efficaces de développer les quartiers arrière est l'utilisation du travail de la colline. Encouragez votre cheval à marcher activement en montée (pas de course autorisé!) Environ sept fois, deux fois par semaine pour engager les muscles glutéaux. Ne vous inquiétez pas si vous ne vivez pas dans une région vallonnée, les poteaux de cavaletti encouragent les glutéaux à traverser la patte arrière afin d'être utilisés à la place! Pour développer les exercices de force du muscle longissimus dorsi, on peut utiliser ce qui améliorera le ton et la flexibilité tels que les «étirements de carottes». Ces étirements doivent être effectués pendant que les muscles sont chauds pour éviter les dégâts, afin de vous assurer de les réchauffer d'abord! Prenez un morceau de carotte et encouragez votre cheval à s'étendre de chaque côté et à la poitrine, en répétant plusieurs fois et en vous assurant que vous effectuez l'exercice uniformément sur les deux côtés. Demandez conseils à votre vétérinaire ou à votre physiothérapeute si vous ne savez pas.
Le principal composant du tissu musculaire et corporel est la protéine qui est fournie en quantités limitées par le fourrage (herbe, foin). Cependant, les chevaux de travail auront besoin d'une supplémentation sous la forme d'un aliment complet ou complémentaire totalement équilibré. Certaines personnes peuvent avoir peur de donner des protéines en croyant qu'elles causeront un comportement excitable - ce ne sera pas le cas! La nervosité et l'excitabilité peuvent être le résultat d'un excès d'énergie du cheval en donnant trop de calories, mais pas trop de protéines. Ce n'est pas seulement le niveau de protéines dans un aliment que nous devons considérer, mais surtout la qualité, déterminée par les «blocs de construction» des acides aminés à partir desquels ils sont constitués. Le corps du cheval peut produire des acides aminés, mais il existe un certain nombre d'acides aminés essentiels tels que la lysine, qui, lorsqu'ils sont limités, limitera le développement musculaire.
Le problème le plus fréquent que l'on rencontre est qu'un cheval est nourri moins que la quantité d’aliment recommandée, il n'est pas nécessaire de le supplémenter en calories, sans un complément pour lui fournir les acides aminés essentiels, les vitamines et les minéraux. Dodson & Horrell recommande soit d'alimenter la quantité recommandée complète avec un aliment performant qui contient de la lysine, soit si votre cheval n'a pas besoin de calories, en utilisant un complément de haute qualité contenant de la lysine. Si vous nourrissez du fourrage avec vos aliments, utilisez de la luzerne, une source naturelle de protéines de haute qualité. Un régime protéinique de haute qualité pour votre cheval, parallèlement à un régime d'exercice approprié, devrait être suffisant pour permettre le développement de la musculature dans les six semaines, mais si aucune amélioration n'est apportée, un supplément de protéines pourrait être nécessaire.

Mon cheval est dans un travail intense, mais il est légèrement en surpoids et peut être léthargique. Que dois-je lui donner?

Il est important de se rappeler que l'énergie et les calories sont effectivement la même chose. Comme votre cheval est légèrement en surpoids, nous devons lui permettre de perdre cet excès de poids avant d'utiliser des aliments à haute énergie (haute teneur en calories). Nous vous recommandons de surveiller son poids tous les quinze jours en vue d'une condition de note grasse de 2,5-3.

Lorsque votre cheval est à son poids idéal, nous pouvons envisager une alimentation adaptée pour chevaux de sports  effectuant un travail moyen à dure, comme le Dodson & Horrell Competition Concentrate. Cet aliment a été formulé spécifiquement pour les chevaux qui maintiennent bien leurs poids mais nécessitent de l'énergie pour leur charge de travail. Competition Concentrate est complémenté à un taux inférieur à celui des concentrés conventionnels, ce qui garantit que les besoins nutritifs de vos chevaux sont satisfaits sans contribuer à un gain de poids. Il est également formulé pour vous permettre d'ajouter une petite quantité d'avoines si de l'énergie supplémentaire est nécessaire, sans déséquilibrer la teneur en vitamines et en minéraux

J'ai un poulain orphelin, comment dois-je le nourrir?

Si le poulain est orphelin à la naissance ou très peu de temps après, la première chose que vous devez faire, c'est de s'assurer qu'il obtient du colostrum. C'est le premier lait produit par la jument. Le poulain doit consommer du colostrum idéalement dans les 12 heures après la naissance, car il contient des anticorps vitaux, sans lesquels le poulain est susceptible de devenir très malade. Si possible, le colostrum devrait provenir de sa propre mère; En variante, votre vétérinaire devrait pouvoir fournir une source de colostrum d’une donneuse.

Ensuite, vous devrez décider de la façon dont vous allez fournir au poulain du lait. Une mère adoptive est la solution idéale, mais si cela n'est pas possible, vous devrez faire des bouteilles ou des seaux en utilisant notre remplacement de lait de jument spécialement formulé, Equilac. Votre poulain devra se nourrir d'Equilac jusqu'au sevrage, au environ de 3-4 mois. Si votre poulain va bien, vous pouvez le nourrir avec un complément de vitamines, minéraux et de protéines, Suregrow, à partir de 2 semaines. Si votre poulain a besoin d'un soutien supplémentaire, vous pouvez utiliser en remplacement notre aliment Foal Creep Pellets.

Comment devez-vous nourrir une poulinière propice au gain de poids en début de la gestation?

Il peut être tentant de suralimenter une jument au début de la gestation (les huit premiers mois), mais il est important qu'elle ne soit pas en surpoids à ce stade. Les bonnes poulinières n'ont généralement pas besoin d'un aliment élevage spécifique au début de la grossesse. Cependant, il est important qu’elle ait une alimentation équilibrée pour soutenir sa santé et celle du fœtus en développement. L'alimentation d'un complément en petite quantité, à faible teneur en calories, comme Ultimate Balancer ou Suregrow, est idéale. Cela fournira des protéines de bonne qualité et toutes les vitamines et minéraux essentiels, sans fournir trop de calories, ce qui contribuera à limiter l'apport calorique dans le cadre d'un régime bas en calories.

Ma jument va avoir son premier poulain cet été, dois-je nourrir le poulain ou recevra-t-il tous les nutriments dont il a besoin du lait de sa maman?

Le lait est faible dans certaines vitamines et minéraux clés, par exemple le cuivre, qui sont vitaux pour une croissance et un développement corrects. La composition nutritionnelle du lait de poulinière varie tout au long de la lactation et commence généralement à diminuer progressivement au deuxième mois de lactation. Habituellement, les poulains commenceront à s'intéresser à une alimentation concentrée  aux environ de deux semaines d'âge. À ce stade, il est judicieux d'introduire une petite quantité d’aliment concentré spécifique, de bonne qualité. L'introduction de l'alimentation concentrée à ce moment l’aidera à équilibrer les carences nutritionnelles du lait de la poulinière, en évitant les déficiences ou les déséquilibres et aider à la maturation anatomique et physiologique du tube digestif.  Apprendre au poulain à manger seul, contribuant ainsi à réduire le stress et le risque de troubles digestifs après le sevrage.     Vous devriez également peser votre poulain et noter sa taille toutes chaque semaine afin de surveiller son taux de croissance. Un taux de croissance anormal peut augmenter le risque de problèmes de développement tels que l'épiphysite. Dodson & Horrell produisent des aliments spécifiques pour les poulains pur-sang et chevaux de selles.
En règle générale, les pur-sang poussent plus rapidement que les autres races et ont des besoins en nutriments plus élevés. Le Foal Creep Pellets a été formulés spécifiquement pour répondre aux besoins du pur-sang en pleine croissance, offrant des protéines de haute qualité et un niveau d'énergie optimal, des vitamines et des minéraux de haute qualité afin d'assurer une croissance et un développement optimal.
Les poulains autres que pur-sang (chevaux de selles) ont généralement tendance à maintenir leur poids et leur état, mais exigent des taux en vitamines et minéraux élevés pour une croissance et un développement corrects. Mare and Youngstock a été spécifiquement formulé pour être donner en petite quantité et contient donc des taux élevés de vitamines et de minéraux. Cela signifie que l'apport énergétique peut être limité, ce qui empêche le poulain de prendre trop de poids, ce qui risquerait de peser sur  ses jointures,  tout en garantissant qu'ils reçoivent toutes les vitamines et minéraux indispensables pour une croissance et un développement corrects. Comme pour tous les chevaux, assurez-vous que tout changement d’alimentation pour le poulain soit introduit progressivement.

Quel aliment donner à mon poulain après le sevrage?

Les besoins nutritionnels du cheval en pleine croissance sont quelque peu différents de ceux d'un cheval adulte. Il est vital que les jeunes chevaux reçoivent des niveaux optimaux de vitamines et minéraux. Des protéines de bonne qualité sont également essentielles pour assurer leur croissance et leur développement correct. Il est important que les jeunes chevaux reçoivent une quantité suffisante d'énergie (calories) dans l'alimentation, sinon cela pourrait entraîner des problèmes de développement.
La meilleure façon de juger les besoins énergétiques d’un poulain est de surveiller et de noter son poids et sa taille régulièrement;  Si votre poulain est actuellement en bon état, je vous recommanderais de le nourrir avec du Suregrow. Vous pouvez également envisager de donner de l’Alfalfa Chaff, car c'est une excellente source de protéines de qualité et de calcium. Ceci est particulièrement utile pendant l'hiver où l'herbe est pauvre.
Si votre poulain a besoin de calories supplémentaires, nous vous recommandons Mare & Youngstock Mix, qui a été spécialement formulé pour être donné aux chevaux autres que pur-sang entre 1 et 3 ans. Mare & Youngstock Mix propose: Protéines de bonne qualité Tous les minéraux essentiels, les vitamines et les oligo-éléments requis pour une bonne croissance et un bon développement. Complémenté avec des quantités plus concentrées de minéraux et de vitamines qu’un aliment  conventionnel, ce qui le rend idéal pour ne donner qu’une petite quantité d'aliment Particulièrement utile pour les races autres que pur-sang, car ils conservent généralement leur poids plus facilement et ne nécessitent pas autant d'aliments concentrés que les pur-sang. La quantité nécessaire dépendra de son taux de croissance, de la qualité et la taille de la pâture. Cependant, en tant que guide pour un poulain de 1 an qui devrait être au environ de 350kg, donner 1kg par jour afin de satisfaire ses besoins en vitamines et minéraux. Divisez cette quantité journalière en au moins 2 repas. Vous devrez continuer à donner des quantités suffisantes de foin si possible. Idéalement, vous devriez le nourrir peu mais souvent, rappelez-vous que l'estomac du jeune cheval est relativement petit. Vous devriez essayer de diviser la ration journalière d'un poulain en au moins 2/3 repas par jour.

J’ai un vieux cheval qui ne peut plus mastiquer le foin ou enrubanné et qui doit être limité en herbage. Qu’est-ce que je peux lui donner ?

Si vous avez un cheval âgé qui a des difficultés à mastiquer le foin et l’enrubanné, son ingestion de fibre est probablement très réduit. La fibre est un élément essentiel dans la nutrition du cheval. A titre d’indication, votre cheval devrait recevoir quotidiennement au moins 2 à 2.5% de son poids vif en fourrage sec pour maintenir une fonctionnalité saine du système digestif. Il est très important que vous remplacez le fourrage manquant et ceci peut être fait grâce aux aliments qu’on appelle communément filet de foin en seau.

Notre recette pour remplacer le fourrage est recommandée par le Société de Chevaux Vétérans et est une combinaison des produits Dodson & Horrell : High Fibre Nuts, Kwikbeet et Alfalfa. Le guide de rationnement est 600g poids sec de chaque composant / 100kg de poids vif. Pour un cheval pesant 500kg, il devrait recevoir 3kg de chaque produit par jour. Cette quantité doit préférablement être divisée en plusieurs repas par jour afin de copier la mode d’alimentation naturelle.

Comment dois-je nourrir mon poney sujet à la fourbure ?

La fourbure est une maladie qui peut être engendré par une variété de situations différentes, telles que trop de nourriture, l’obésité, une toxémie, un trauma ou divers traitements médicaux (corticostéroïdes par exemple).  
Méthodes de prévention et de gestion pour les chevaux et poneys souffrant de fourbure :
- Surveiller le poids corporel et condition de votre cheval – l’obésité est un facteur prédisposant à la fourbure. Ne laissez pas votre cheval grossir – peser et évaluer son score pondéral tous les deux semaines en utilisant un ruban de mesure et une carte d’évaluation de condition (vous pouvez les procurer chez Dodson & Horrell !). Cependant, malgré la nécessité pour votre cheval de perdre du poids, il est important que ceci se fasse graduellement.
- N’affamer pas votre cheval – une croyance commune est qu’il faut affamer un poney sujet à la fourbure, mais feriez-vous cela pour une personne malade ? Il est vital que le poney avec fourbure reçoive une alimentation fibreuse supplémenté avec des minéraux et des vitamines pour le bon fonctionnement de son métabolisme. La réduction drastique d’ingestion de fibre peut induire une hyperlipémie. Ceci se produit lorsque des niveaux importants de gras entrent dans la circulation sanguine pour contrer l’état affamé et peut être fatale.
- Donner un rationnement important en fibre – c’est conseillé de faire analyser le foin pour établir sa valeur nutritionnelle (Dodson & Horrell offre un service de tests de fourrage pour une somme modique). S’il s’avère que le foin est riche en nutriments, il est préconisé de le tremper pendant 12 heures avant son ingestion. Ceci va « blanchir » un peu de l’énergie fourni par le foin et réduire les calories consommés par le cheval. Une autre méthode pour fournir une ration haute en fibre, mais faible en calories, afin de contrôler la prise de poids, sera de « diluer » le foin avec une paille d’avoine de bonne qualité (50 :50). Cependant il est déconseillée de donner la paille à des chevaux avec des problèmes de dents, car la paille est plus grossier et moins facile à digérer que le foin et demande plus de mastication. De plus, la paille n’est pas conseillée pour les chevaux sujets aux coliques.
- Eviter l’herbe riche et abondante – la poussée d’herbe en printemps et à l’automne sont des facteurs de risque de fourbure bien connus, mais il est également recommandé d’éviter les pâturages gelées en hiver. La recherche récente démontre que l’herbe pourrait être plus riche en fructan concentré à ce moment. S’il est nécessaire de mettre le cheval au près lors des épisodes de gel, il est conseillé de donner un ration de foin pour les décourager de manger de l’herbe gelée, ou d’utiliser un muserolle, ou bien de réduire son espace de paddock afin de limiter son ingestion d’herbe.
- Fournir une alimentation équilibrée – le fourrage seul ne fournit pas les minéraux et vitamines essentiels pour votre cheval, ni les anti-oxydantes dont il a besoin. Pour assurer une alimentation réellement équilibrée, il est recommandé de donner Ultimate Balancer. Ce produit Dodson & Horrell contient du MSM, un anti-inflammatoire qui peut aider à réduire l’inflammation due à la fourbure. Une autre option sera de donner du chaff fortifié, tel que Safe & Sound. Ces deux produits Dodson & Horrell contiennent le package d’anti-oxydantes QLC (Quality Life Care).
D’importantes recherches nouvelles, effectués par Dr. R. Neville et Dodson & Horrell, démontrent que les chevaux et poneys sujets à la fourbure produisent des niveaux plus élevés de radicaux libres dans leur corps. Ces radicaux libres endommagent les cellules et les tissus corporels, y compris les muscles et le DNA, à cause de leur oxydation. De plus, on pense aujourd’hui que ces dommages créés par les radicaux libres pourraient être liés avec la pathologie de fourbure.
Des nutriments anti-oxydantes, telles que la vitamine C, la vitamine E, le sélénium et la cuivre neutralisent les radicaux libres, évitant ainsi leur dommages aux corps. Les études de Dodson & Horrell démontrent que la meilleure façon d’améliorer le système de défense anti-oxydante du cheval est de le nourrir avec une combinaison de nutriments classiques et de composants de plants clés (Lowe, 2002). Par exemple, le métabolisme du cheval utilise la vitamine E qu’une fois mais si d’autres anti-oxydantes sont présents, la vitamine E peut être recyclé et de nouveau neutraliser des radicaux libres.
Il est essentiel de donner des anti-oxydantes en supplément aux chevaux et poneys sujets à la fourbure. Beaucoup des produits Dodson & Horrell contiennent QLC, un package unique d’anti-oxydantes.

Quelle est la différence entre un « balancer » et un concentre d’aliment normal ?

Un « balancer » est conçu pour être donné en petites quantités et constitue une source de nutriments concentrées, tels que les protéines et les micronutriments, dont le cheval a besoin pour assurer une alimentation équilibrée lorsqu’il mange uniquement du foin. Ultimate Balancer est formulé pour un rationnement journalier de 100g / 100kg de poids vif.  

Un concentré normal (cube ou muesli) est conçu pour fournir également une source de calories et de ce fait doit être donné en plus grand quantité, selon les besoins calorifiques du cheval. Par exemple, Competition Mix est formulé pour une ration journalière de 600g / 100kg de poids vif. Les concentrés normaux, lorsqu’on suit le rationnement recommandé, fournira tous les micronutriments dont votre cheval a besoin pour sa santé et bienêtre.

L'herbe fournira-t-elle à mon cheval tout ce dont il a besoin?

Malheureusement non! Alors que l'herbe peut fournir suffisamment de calories et même des protéines pour les chevaux au repos ou en travail léger, une grande étude a montré que les différents pâturages ne répondent pas à leurs besoins en minéraux.

Par exemple, l'herbe fournit seulement environ la moitié de la quantité de zinc dont un cheval a besoin chaque jour, ce qui peut entraîner une mauvaise santé des sabots. Les chevaux qui maintiennent bien leurs poids au pâturage ne nécessitent pas beaucoup d'aliments concentrés, mais ils ont besoin de vitamines et de minéraux supplémentaires. Pour vous assurer que le régime de votre cheval est équilibré, envisagez d'utiliser Dodson & Horrell Equi-Bites ou Daily Vitamins & Minerals

J'ai changé récemment mon foin pour de l’Enrubanné et les crottins de mon cheval sont devenus beaucoup plus mous. Y a t’il quelque chose que je puisse lui donner pour l’aider?

 Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles votre cheval a pu développer des crottins mous. Il semble probable que, à cette occasion, il puisse être lié à son changement récent de fourrage. Le foin et l’Enrubanné sont fermentés dans le gros intestin des chevaux avec l'aide de bactéries et autres microbes. Un changement de régime alimentaire peut perturber cet environnement intestinal sensible, ce qui provoque chez votre cheval des crottins mous.

Dans ce cas, nous vous recommandons d'utiliser Dodson & Horrell Digestive Support. Digestif Support est un pré-biotique complet qui utilise une approche combinée pour s'assurer que les perturbations digestives soient minimisées en soutenant les bactéries bénéfiques.

Une autre chose à retenir est que l’Enrubanné a une teneur en humidité plus élevée que le foin ainsi la quantité de fibres que votre cheval reçoit pour le même poids sera beaucoup moindre. En conséquence, vous devez donner plus d’Enrubanné que de foin pour satisfaire les besoins en fibres de votre cheval, mais rappelez-vous qu'il est habituellement d'une valeur nutritive plus élevée et que vous donnerez plus de calories. Pour vous permettre de calculer la quantité de foin dont votre cheval a besoin, nous vous recommandons de l'analyser à l'aide de notre service d'analyse des fourrages.

Combien de foin ou d’enrubanné dois-je donner?

Le fourrage est une partie essentielle de tous les régimes pour les chevaux et les poneys. Donner un foin de mauvaise qualité, peut entraîner des problèmes tels que les comportements stéréotypés, les ulcères gastriques et / ou les coliques. Les chevaux mangent entre 2 et 2,5% de leur poids vif de fourrages par jour. Selon le travail du cheval, certains fourrages peuvent être remplacés par un concentré. Cependant, si votre cheval doit perdre du poids, il peut être nécessaire de limiter l'apport de fourrage. Nous recommandons de ne pas diminuer à moins de 1,5% du poids vif, sauf sous surveillance vétérinaire.

Quelle est la différence entre l'énergie rapide et lente et pourquoi cela compte-t-il?

Chaque ingrédient alimentaire a une valeur énergétique ou un niveau de calories qu'il fournit. Ces calories sont utilisées comme carburant pour les cellules dans le corps. Si ce carburant n'est pas utilisé immédiatement, il est stocké sous forme de glycogène dans les muscles ou en tant que graisse. Ces calories peuvent provenir de glucides (céréales, sucre dans l'herbe et le foin), de l'huile (ajoutée au régime alimentaire ou présent dans certaines céréales telles que le soja) ou fibre (présent en quantités variables dans la plupart des ingrédients, mais plus élevé dans les fourrages). Les glucides (amidon et sucre) sont digérés dans l'intestin grêle du cheval, décomposé en glucose, qui est absorbé rapidement dans la circulation sanguine. Ils fournissent donc une énergie «rapide» avec une augmentation rapide du taux de sucre dans le sang d'environ 1 à 4 heures après leur consommation. Ceci est utile pour la vitesse et l'étincelle et nous les utilisons pour les chevaux qui font du saut d'obstacles, jouent au polo, certains chevaux de dressage et ceux qui ont besoin de l’étincelle supplémentaire. Competition Mix est un exemple d'alimentation qui fournit beaucoup d'énergie rapide. L'huile est digérée dans l'intestin grêle et décomposée en graisses complexes, qui sont absorbées dans la circulation sanguine et traitées par le foie. Ils peuvent ensuite être stockés ou utilisés comme carburant. La fibre est digérée dans le gros intestin, ou «hindgut» et décomposée en acides gras volatiles, qui sont également utilisés comme carburant. Le processus de conversion et de libération d'énergie de l'huile et de la fibre prend un temps relativement long; L'énergie est libérée de 4 à 8 heures après les avoir consommées. L'huile et la fibre fournissent une énergie à «libération lente», idéale pour l'endurance. Nous les utilisons pour, les chevaux de chasses à cours, les chevaux d'endurance et aussi pour les chevaux excitables ou pétillants. Staypower Cubes et Muesli sont un exemple d'alimentation qui fournit beaucoup d'énergie à libération lente.

 

Que donner à mon cheval excitable et pétillant qui sort en compétition régulièrement?

Pour les chevaux enclins à l'excitabilité, nous recommandons de donner un aliment  avec une faible teneur en amidon et en sucre pour éviter un trop plein de sucre rapide potentielle causée par les hydrates de carbone alimentaires. Au lieu de cela, nous préconisons des calories provenant des fibres et de l'huile (Energie lente). Un produit idéal est Dodson et Horrell Staypower Cubes, faible teneur en amidon et en sucre, mais fournit toute les besoins dont votre cheval à besoin pour concourir. Nous suggérons d'utiliser les cubes plutôt que le muesli, car le muesli est légèrement plus élevé en sucre, et peut ne pas être aussi efficace pour éviter les étincelles indésirables!